Mise en place d’essais académiques destinés aux personnes âgées

Plusieurs vaccins contre la COVID-19 sont administrés en France et à terme des milliards de personnes dans le monde seront vaccinées. Néanmoins, on sait déjà que toutes les personnes ne développent pas la même réponse immunitaire en réponse à un vaccin. Par exemple, du fait du déclin du système immunitaire avec l’âge, les seniors sont plus susceptibles de développer une forme sévère de la COVID-19 et de développer une réponse immunitaire plus faible à la vaccination. Plus que jamais, il est donc nécessaire de poursuivre la recherche sur les vaccins pour cette population. Ainsi, Covireivac a décidé de mettre en place des études dont l’objectif sera d’évaluer l’acquisition de l’immunité contre la Covid-19 au cours du temps.

Des analyses réalisées chez les personnes vaccinées permettront de décrire plus précisément les réponses immunitaires (anticorps et réponse cellulaire) d’un individu vacciné, notamment, son intensité, sa durée et sa spécificité.

Ces études analyseront la réponse immunitaire de différents vaccins en comparant des sujets âgés à des sujets plus jeunes. La tolérance du vaccin sera également évaluée, ainsi, la survenue d’événements indésirables sera surveillée de façon active.

Au total, ces études permettront de définir l’influence de l’âge sur la réponse vaccinale, mais aussi la nécessité d’éventuels rappels vaccinaux supplémentaires et faciliteront l’identification du vaccin le plus adapté à chaque population. Les premières études de ce type devraient démarrer au 1er trimestre 2021.

Ce projet ‘d’immunomonitoring’ sera conduit dans le cadre de la plateforme Covireivac, réseau de recherche clinique en vaccinologie consacré à la COVID-19, financé par le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, placé sous l’égide de l’INSERM avec le support des réseaux REACTing et F-CRIN.

Les partenaires